Petite chronique économique

Protectionnisme : Idée folle ou géniale ?


Depuis quelques jours, le fantôme du sénateur mormon Reed Smoot hante les couloirs de la maison blanche. Donald Trump, prétextant sa politique "America first", vient d'annoncer une hausse de 25 % des droits de douane sur les importations d'acier et de 10 % sur les importations d'aluminium.

Suite à la colère européenne, il menace également de taxer les véhicules automobiles européens, provoquant également l'ire de son conseiller économique Gary Cohn que l'on dit sur le départ (un de plus....).

Reed Smoot avait au moins une excuse. En 1930 l'Amérique était en pleine dépression et il pensait qu'en introduisant des taxes douanières (sur plus de 20'000 produits il est vrai) et en protégeant le marché américain il permettrait à son pays de sortir de la crise. Nous connaissons l'Histoire. Il n'en fut rien au contraire. Ce protectionnisme déjanté a prolongé la dépression.

Dès lors, dans une Amérique à l'économie florissante d'aujourd'hui, il est complètement incompréhensible de prendre des mesures protectionnistes.

Nous le savons, Donald Trump s'adresse uniquement à sa base, il a fait son deuil depuis un moment de convaincre les 70 % de citoyens de son pays qui pensent qu'il n'est pas capable de gouverner. Evidemment les industriels conservateurs qui constituaient son auditoire le 1er mars dernier lors de son scoop étaient ravis.

Ne nous trompons pas, à très court terme ils peuvent se réjouir, mais soyons objectifs, ces mesures protectionnistes ne sont pas une bonne nouvelle bien au contraire et de surcroît dans une économie qui va bien, cela dépasse l'entendement. La Chine ne va pas non plus se laisser faire. Que cherche exactement Donald Trump ? Le sait-il lui même vraiment ?

N'oublions pas que la bonne santé économique dont il s'enorgueilli presque chaque jour, est un héritage, ce n'est pas lui qui l'a créée. Par contre il a la charge de la maintenir et de la faire prospérer. Où diable a-t-il été chercher que le protectionnisme apporterait un surcroît de prospérité à l'Amérique ?

Peut-être devrait-il lire l'Histoire jusqu'au bout... Reed Smoot qui fut sénateur pendant 30 ans, fut sèchement battu en 1933... Le protectionnisme et le repli sur soi s'étant révélé pire que le mal sur l'économie de l'Oncle Sam.

Alors... Idée folle ? idée géniale ? On aimerait de toutes nos forces que ce soit une idée géniale, pour le bien de l'économie mondiale et de ses habitants.... Mais.....


Bon vent... et bonne journée !

Nath

Mars 2018